skip navigation

Des leçons en banque pour Antoine Morand

By Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com, 04/26/18, 9:45AM CDT

Share

Après une saison d'apprentissages, le petit attaquant du Titan a les yeux rivés sur l'objectif

Antoine Morand croyait déjà en avoir beaucoup appris sur lui-même à ses deux premières saisons dans la LHJMQ. Il n'avait encore rien vu.

Sélectionné en deuxième ronde (60e au total) par les Ducks d'Anaheim au dernier encan de la LNH, l'attaquant du Titan d'Acadie-Bathurst avait pourtant bien négocié avec les aléas de son année de repêchage.

Reconnu comme un joueur « d'un point par match » depuis son arrivée dans la LHJMQ, Morand a amassé 76 points, dont 26 buts, en 66 matchs cette saison - deux points de plus que l'an dernier en un match de moins. La production est venue, mais ce ne fut pas de tout repos.

« Je pense que c'est l'année où j'ai le plus appris sur moi, a-t-il avoué. J'ai eu des moments un peu plus difficiles, des moments un peu plus joyeux, mais ça m'a juste fait réfléchir sur moi. Je me suis développé énormément mentalement, je me suis mis à travailler avec des personnes qui m'aident à progresser constamment à ce niveau.

« Dans le junior, tu vis des hauts et des bas et c'est seulement de sortir de ces creux-là. Dans une carrière, ça va arriver à tout le monde d'avoir des moments plus difficiles, ça dépend juste de la manière dont tu vas te relever. Il faut que j'apprenne à devenir plus mature et à être plus confiant en mes moyens. »

Le patineur de 5 pieds 11 pouces n'a connu que deux séquences de trois matchs sans récolter de point, mais il aurait probablement aimé éviter les quelques séries de matchs où il a été incapable de trouver le fond du filet.

Surtout que la production offensive du Titan reposait un peu plus sur ses épaules, maintenant qu'il est âgé de 19 ans et qu'il occupe le centre du premier trio de la formation.

« Il en est à sa troisième saison avec nous et c'est un joueur offensif, a déclaré l'entraîneur-chef Mario Pouliot. Il a toujours bien produit. C'est sûr qu'il y a des périodes où il aurait aimé que ça fonctionne plus de son côté. Mais dans ces moments, c'est de faire les choses plus simplement et de continuer à utiliser ses qualités. »

La Coupe dans la mire

S'il a mis un peu de temps à trouver son rythme en début de saison, Morand a connu une bonne progression en cours de saison tout comme le Titan, qui a orchestré une belle remontée au classement pour décrocher le titre de la section des Maritimes.

Le jeune homme originaire de Mercier vient d'ailleurs de connaître la meilleure prestation de sa carrière en séries en inscrivant quatre buts dans un gain de 7-3 face aux Tigres de Victoriaville, samedi. Il a ainsi permis au Titan (2-0) de s'approcher à deux victoires d'une participation à la finale de la Coupe du Président.

« C'est sûr que j'ai un gros rôle dans l'équipe, un rôle de leadership, et il fallait que j'élève mon jeu d'un cran, a déclaré Morand. Il y a un peu de pression associée à ça, mais il y a tellement de gars qui peuvent faire la différence. La profondeur, c'est ce qui fait la force de notre équipe.

« On a tous les éléments pour réussir, l'engouement est revenu dans la ville et c'est vraiment excitant pour nous. Depuis que je suis arrivé qu'on rebâtit. Notre temps est maintenant venu. »